La joie de croire en Jésus-Christ ! – Homélie du Mardi de la 6è semaine de Pâques, 19.05.2020 Année A

La joie de croire en Jésus-Christ ! – Homélie du Mardi de la 6è semaine de Pâques, 19.05.2020 Année A

PREMIERE LECTURE – livre des Actes des Apôtres 16, 22-34.
PSAUME –137 (138) «Ta main droite me sauve, Seigneur»
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 16, 5-11

Ces derniers jours nous avons vu comment identifier la présence de Dieu dans nos vies. Nous avons aussi vu que cette présence se manifestait par des œuvres palpables telles que les miracles opérés par les apôtres au nom de Jésus, et les réponses souveraines que Dieu donnait parfois à nos prières. Et pour ceux qui sont adeptes de la recherche des miracles de Dieu en nous, la première lecture de ce jour offre une occasion hors du commun du Dieu qui agit jusqu’au plus détail de la vie des hommes. Dieu défait les chaines de Paul et de Silas y compris de tous les détenus, comme s’il l’avait fait de la main humaine.

La peur du geôlier se justifie, tout comme elle aurait été justifiée si elle venait de nous. Qui de nous résisterait à un Dieu qui viendrait nous délier de nos situations difficiles à la manière des humains ? Ne nous est-il jamais venu à l’idée de penser que si Dieu répondait vraiment à nos prières en utilisant les méthodes qui sont les nôtres, nous aurons peur de Lui ? Sur le chemin d’Emmaüs le Christ a marché avec les disciples qui étaient dans le désarroi. À travers les apôtres, le Christ a guéri les malades. En prison, le Christ fait tomber les liens des apôtres. Transposons chacun de ces événements à notre réalité actuelle ; de deux choses l’une : soit nous crierons à la magie, soit nous abandonneront notre foi parce qu’elle deviendra encore plus lourde à porter tant ses effets sont grands. En cela, nous devons apprécier les apôtres qui ont eu le courage de témoigner du Christ et d’assumer les miracles. Le geôlier avait donc raison d’avoir peur, car le miracle de Dieu est plus fort que l’être humain.

Malgré cette peur tacite inhérente à notre nature humaine, Dieu reste la joie de notre vie. L’évangile de ce jour nous montre que la tristesse des apôtres devant le départ de leur maitre, est récompensée par la promesse de recevoir l’Esprit Saint. C’est cet Esprit Saint qui agit dans les actes des apôtres et qui continue son œuvre en nous. Il n’ya rien d’abstrait en cela, puisque Dieu se manifeste à travers les actes. Cela est d’autant plus concret que le geôlier va passer de l’état de peur à celui du baptisé, heureux d’être compté parmi les amis du Christ. Rien ne doit retenir nos élans à aller vers le Christ ; ni la peur de ses miracles, ni celle de perdre notre identité au contact de ses miracles. Le Christ nous donne toujours la force de supporter ce qu’il nous offre, et la plus grande force se trouve dans la joie de croire en Lui.

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp
65 vues

Cet article a 5 commentaires

  1. Augustine Bakop

    Croire en lui malgré tout ce qui nous arrivé. Il est notre appui et notre seule force.
    Merci pour cet enseignement et beaucoup de courage à toi mon père.
    Bonne journée à tous.

  2. Anne-Dorette

    Le Christ nous donne toujours la force de supporter ce qu’il nous offre, et la plus grande force se trouve dans la joie de croire en Lui. Que Dieu Notre Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit Veillent sur nous et particulièrement sur toi Padre Étienne et t’aident à traverser ces durs moments en acceptant une fois de plus la façon dont il a choisi de te faire vivre un de ses nombreux miracles.

    Shalom

  3. Anne-Dorette DJIKOU

    Le Christ nous donne toujours la force de supporter ce qu’il nous offre, et la plus grande force se trouve dans la joie de croire en Lui. Que Dieu Notre Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint Esprit Veillent sur nous et particulièrement sur toi Padre Étienne et t’aident à traverser ces durs moments en acceptant une fois de plus la façon dont il a choisi de te faire vivre un de ses nombreux miracles.

    Shalom

  4. Moreau Thérèse

    Le Christ nous donne toujours la force de supporter ce qu’Il nous offre! Voilà une phrase étonnante, alors que nous n’arrêtons pas de lui demander un tas de choses.” Vous ne savez pas ce que vous demandez” a-t-il dit une fois à certains disciples présomptueux. Alors que lui ne cesse de nous combler de ce qui est bon pour nous. Mais le vrai bien qu’Il veut nous donner, effectivement, qu’Il nous donne aussi la force de l’accueillir et de vivre sous sa mouvance. Envoie sur nous ton Esprit Saint, et nous serons créés!…Merci cher Père !

  5. Hubert

    ‘La joie de notre vie’, en route vers le 26 mai, la Saint Philippe Néri, qui en connaissait un rayon dans le domaine.

Laisser un commentaire