Il n’ya qu’un seul baptême – Homélie du Lundi de la 7è semaine de Pâques, 25.05.2020 Année A

Il n’ya qu’un seul baptême – Homélie du Lundi de la 7è semaine de Pâques, 25.05.2020 Année A

PREMIERE LECTURE – livre des Actes des Apôtres 19, 1-8
PSAUME –67 (68) «Royaumes de la terre,chantez pour le Seigneur.»
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 16, 29-33

Peut-on se faire baptiser deux fois ? Voilà une question bien délicate. En lisant la première lecture dans les lignes, il ne fait aucun doute que Paul vient de baptiser les disciples d’Ephèse pour la deuxième fois. Ça sonne un peu mal avouons-le !

Tout part d’une question de Paul : « Lorsque vous êtes devenus croyants, avez-vous reçu l’Esprit Saint ? » la question est tout à fait légitime car elle obéit à l’identité du disciple. La mission de Paul commence bien longtemps après la Pentecôte, c’est-à-dire, ce jour où la promesse de Jésus se réalisa sur les apôtres, promesse de recevoir l’Esprit Saint. Tout disciple appelé à annoncer le Christ sera baptisé dans le feu et l’Esprit de Jésus, comme l’avait dit Jean-Baptiste lui-même, qui définissait son baptême comme baptême d’eau, ou encore de conversion : « Jean s’adressa alors à tous : Moi, je vous baptise avec de l’eau ; mais il vient, celui qui est plus fort que moi. Je ne suis pas digne de dénouer la courroie de ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. » (Luc 3, 16). Paul veut donc se rassurer qu’il s’adresse à des disciples bien outillés, lui-même avait reçu l’Esprit Saint lors de son baptême par Ananie après l’épisode du chemin de Damas. Sa question aux disciples d’Ephèse est donc une question de vérification. On ne s’engage pas sur le chemin de l’évangélisation sans y être préparé et sans revêtir l’Esprit de Celui qui nous y appelle, Jésus-Christ. Il ya donc urgence pour Paul de transmettre cet Esprit aux futurs disciples du Christ après leur réponse un peu scandaleuse : « Nous n’avons même pas entendu dire qu’il y a un Esprit Saint. » le texte nous dit qu’ils reçurent l’Esprit Saint après leur baptême au nom de Jésus-Christ.

Ce qui peut nous paraitre bizarre dans cette histoire, c’est ce « re-baptême » des disciples. Or, la démarche de Paul tient parfaitement dans sa cohérence : Jean-Baptiste administrait un baptême de conversion, pour préparer l’humanité à accueillir le Messie. Ce dernier est baptisé par Jean lui-même, et reçoit lors de son baptême l’Esprit de son Père qui descend sur lui comme une colombe en confirmant son identité de Fils de Dieu ; dès lors, Jean-Baptiste se retire de la scène et laisse place au Messie qui renforce l’action des apôtres par l’Esprit Saint en leur demandant de baptiser au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Paul ne fait donc que mettre les choses à leur place. Tout baptême est fait au nom Père, du Fils (Christ) et du Saint-Esprit et pas au nom de Jean-Baptiste. Il n’ya donc pas eu de « re-baptême » des disciples d’Ephèse, tout comme il ne sert à rien de se « rebaptiser » à chaque fois qu’on passe d’une confession chrétienne à l’autre. Toute action de se faire baptiser à nouveau dans une autre église chrétienne relève d’un caprice spirituel qui n’a pas intégré qu’il n’ya qu’un seul baptême au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp
37 vues

La publication a un commentaire

  1. Moreau Thérèse

    Précision théologique de toute première importance car il existe encore des baptêmes anarchiques qui continuent à se faire en certains endroits. C’est regrettable. Je connais ainsi une jeune femme qui a reçu le baptême catholique, quand elle était enfant. Ensuite ses parents ont opté pour une église évangélique, et la revoilà baptisée une autre fois, par immersion.” Maintenant, je suis vraiment baptisée, m’annonce-t-elle joyeusement au bord de l’extase. Mais quelques temps après, elle a rejoint une autre secte évangélique, qui la persuade d’être enfin conformément baptisée selon Christ. Depuis lors, elle séjourne en maisons
    de soins psychiatrique avec visites interdites. Vienne l’esprit la guérir et la guider sur le seul chemin sûr, le Sien et la seule famille qui pourra lui procurer la Paix, l’Eglise. Merci Père 2tienne pour ces précisions pleines de bon sens.

Laisser un commentaire