Martyr pour toujours ! – Homélie du Mardi de la 3ème semaine de Pâques, 28.04.2020 Année A

Martyr pour toujours ! – Homélie du Mardi de la 3ème semaine de Pâques, 28.04.2020 Année A

PREMIERE LECTURE – Livre des Actes des Apôtres 7, 51 – 8,1a.
PSAUME – 30 (31)  « En tes mains, Seigneur,je remets mon esprit. »
Evangile de  Jésus-Christ selon saint Jean 6, 30-35

Du diacre plein d’Esprit Saint, au martyr lapidé ; voilà l’itinéraire d’Etienne. Itinéraire peu glorieux pour celui qui voudrait l’imiter à la suite du Christ dont les promesses sont pourtant de nature à envier tous ceux qui sont sur le chemin de l’évangélisation, mais on ne fait pas carrière avec Dieu ou chez Dieu, on entre tout simplement dans son projet de vie pour assurer et assumer sa volonté, et Etienne n’ignore pas ce principe. Tout comme il n’a jamais aspiré au groupe des diacres par lui-même, il n’a jamais aspiré non plus au groupe des prêcheurs du Christ par lui-même; tout est œuvre de l’Esprit Saint en lui.

Il faut  intégrer le Christ dans sa propre vie afin de pouvoir le transmettre, mais il faut avant tout, être prédisposé à l’intégrer. La prédication d’Etienne nous montre que notre monde se dirige  volontairement  vers la direction contraire à celle de la grâce de Dieu, ce qui nous rend sourd à sa parole ; peuple à la nuque raide, au cœur et aux oreilles fermées à l’alliance (amour de Dieu).

Le rôle d’un envoyé de Dieu n’est pas de plaire au monde par des discours qui lui vaudront des faveurs de son auditoire, son rôle n’est pas non plus de se mettre à dos le monde par des paroles blessantes qui ne reflètent aucune empreinte de Dieu : le disciple doit refléter l’esprit de son maître en toute chose. La diaconie d’Etienne repose essentiellement sur la défense du Christ dont il se veut l’image parfaite jusqu’à son dernier souffle au moment de sa lapidation « Seigneur, ne leur compte pas ce péché », pas étonnant comme réaction, car à maintes reprises, le livre des actes des apôtres ne cesse de nous rappeler qu’Etienne était « rempli de l’Esprit Saint » qui lui épargne d’avance la recherche des signes de Jésus dans sa vie.

« Quel signe vas-tu accomplir pour que nous puissions le voir, et te croire ? Quelle œuvre vas-tu faire? » Question d’incrédules posée  à Jésus dans l’évangile, question d’une humanité en perte de repères. Le Christ est le Messie, le Fils de Dieu venu sauver le monde, et cela ne dépend pas de ce qui lui est extérieur. Cette extériorité c’est nous, qu’on y croit ou pas, le Christ restera le Christ. Sa nature divine ne dépend pas de notre foi. Il tient cette nature de son Père à la droite duquel il vit pour toujours. Et selon le psaume de ce jour, la face du Seigneur s’est vraiment illuminée sur son serviteur Etienne en lui montrant un signe devant ses persécuteurs : « Voici que je contemple les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout à la droite de Dieu. » Notre credo est donc professé, et nos doutes dissipés une fois pour toute! Sacré Etienne, sacré martyr qui nous valut le signe éternel du Christ Vivant.

Saint Etienne, continuez à prier pour nous !

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp
85 vues

La publication a un commentaire

  1. Thérèse Moreau

    Voilà qui nous remet la tête ( et surtout le coeur ) en place. Nous avons l’habitude de tout programmer: nos activités, nos loisirs, notre avenir et mêmes nos engagements de vie chrétienne! L’Esprit vient nous recadrer, si toutefois nous voulons bien le laisser à la manoeuvre! C’est lui qui nous dirige là où le Père appelle. C’est lui qui nous rend disponibles pour faire la volonté de Dieu. Mais, Seigneur, n’y aurait-il pas moyen de témoigner sans passer par le Calvaire? Ressusciter sans souffrir et mourir? Nous nous rebiffons, c’est humain dirons-nous. Saint Etienne, prie pour que, comme toi, nous accueillions l’imprévu de Dieu dans la banalité de nos vies, et que nous nous laissions conduire, comme toi, jusqu’où Dieu nous veut! Ca ne sera pas facile. Merci Père Etienne.

Laisser un commentaire