Le visage de Dieu – Homélie du Mercredi de la 15è semaine du Temps ordinaire, 15.07.2020 Année A

Le visage de Dieu – Homélie du Mercredi de la 15è semaine du Temps ordinaire, 15.07.2020 Année A

Saint Bonaventure

PREMIÈRE LECTURE – Lecture du livre du prophète Isaïe 10, 5-7.13-16
PSAUME –93(94) «Le Seigneur ne délaisse pas son peuple»
Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu Mt 11,  25 – 27

«  Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. » Un jeu un peu rigolo consiste à demander aux hommes de Dieu à quoi ressemble vraiment Dieu ; sa couleur de peau, sa taille, ses loisirs et même son menu préféré. Il n’est pas concevable que ceux qui proclament Dieu jour et nuit ne sachent rien de ce qui relève de sa nature humaine s’il est vrai qu’il en a une en la personne de son Fils Jésus-Christ.

« Dites-nous comment est Dieu et nous vous dirons qui vous proclamez » ! Notre humanité peut faire de cette phrase une opposition à tout enthousiasme missionnaire qui tend à parler d’un Dieu qu’il ne connait pas, et puis, pour ceux qui ne comprennent pas grand-chose à l’exégèse (interprétation) des textes bibliques, ils se contenteront bien de cette affirmation du Christ : « personne ne connaît le Père, sinon le Fils ». Une affirmation largement suffisante pour penser que les hommes d’Eglise nous annoncent un Dieu éternellement insaisissable, parce qu’inconnu ; mais il serait trop facile de justifier notre peu d’intérêt envers Dieu si l’on s’arrêtait à une compréhension aussi basique et non contextuelle des déclarations de Jésus.

En effet, ceux qui pensent que les porteurs de l’évangile ne connaissent pas grand-chose de Dieu oublient que le Christ a choisi les hommes auxquels il a inculqué la volonté de son Père. C’est donc à ces hommes nommés apôtres qu’ils parlent, et à tous ceux qui continueront l’œuvre après eux. Ils sont élus pour transmettre les merveilles de Dieu à travers le monde. Ils sont aussi ceux qui ont ouvert leur cœur à la connaissance du vrai Dieu. Et on ne parle pas de Dieu comme d’un vulgaire personnage qui serait issu de notre imagination fabulatrice. Si les hommes de Dieu en parlent c’est parce qu’ils ont reçu du Christ tous les éléments nécessaires pour le faire. Ne peut connaitre Dieu que seul « celui à qui le Fils veut le révéler ». Les missionnaires n’inventent pas de Dieu, mais ils annoncent le Dieu de Jésus-Christ transmis et enseigné par le Christ Lui-même.

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp
65 vues

La publication a un commentaire

  1. Thérèse Moreau

    Bien sûr et malheureusement, certains matérialisent ou ironisent au sujet de Dieu, question de ridiculiser ceux qui ont mission de le faire connaître. Que faire devant de telles attitudes, sinon prier pour que ces personnes se laissent toucher par l’Esprit Saint et soient susceptibles un jour d’accueillir le don de Dieu. D’où la nécessité de pier pour les missionnaires et tous ceux qui sont charger d’annoncer l’Evangile, la Parole de Dieu, Celui qui nous révèle le Père et vient nous sauver. Qu’ils gardent patience, courage et persévérance pour ne pas faiblir dans leur apostolat.Que l’Esprit donne à chaque baptisé la force d’être témoin dans son milieu de vie. Merci Père Etienne.

Laisser un commentaire