La voix de Dieu nous parle encore aujourd’hui. – Homélie du Dimanche de la Sainte Trinité, 07.06.2020 Année A

La voix de Dieu nous parle encore aujourd’hui. – Homélie du Dimanche de la Sainte Trinité, 07.06.2020 Année A

Première Lecture :- Lecture du livre de l’Exode 34, 4b-6.8-9
Cantique de Daniel 3, 52, 53, 54, 55, 56 «À toi, louange et gloire éternellement ! »
Deuxième Lecture : Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens 13, 11-13
Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 3, 16-18

« Que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec vous tous. » Cette phrase de saint Paul a donné lieu à une formule de bénédiction, ainsi qu’à l’une des formules utilisées à l’ouverture de la messe. Elle marque d’avance le projet de Dieu pour tous les hommes ; grâce, amour et communion entre tous, image parfaite qui nous fait entrer dans l’amour de la Trinité. Tout y est réuni ; le Père, le Fils et le Saint-Esprit.

Il est difficile d’envisager que Dieu ne soit pas avec nous surtout lorsqu’on se réunit en son nom, plus exactement au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. La grâce, l’amour et la communion disent une seule et même chose ; la Trinité qui est à la fois la voix de Dieu, sa présence réelle dans le monde par le Fils, et la réalisation de son œuvre par l’Esprit.

La voix de Dieu a retenti dès le commencement du monde. Le récit de la création dans le livre de la Genèse nous relate sans cesse cette voix qui ordonne la vie et le mouvement  à l’instar de la création de la lumière: «Dieu dit : Que la lumière soit et la lumière fut » (Genèse 1, 3). Et la première lecture de ce dimanche nous montre que Dieu parle désormais directement à sa créature, en révélant son identité : « Il proclama lui-même son nom », nousdit le texte. Moïse ne peut donc s’empêcher de se prosterner jusqu’à terre. Son attitude spontanée exprime le caractère extraordinaire de ce qu’il vient d’entendre. Ce sera le début d’une étape décisive de l’humanité, car jamais Dieu n’a parlé à l’être humain. Encore moins révélé son nom.

La Trinité est le lieu où Dieu se fait plus proche de l’être humain. Le Dieu de Moïse qui parlait sur la montagne, habite désormais par son Esprit en chacun de nous, où se forge l’image de son Fils. Saint Jean dans l’évangile nous rappelle cet unique principe qui nous permet de croire qu’en Jésus-Christ, c’est Dieu lui-même qui nous parle encore de nos jours et nous demande d’entrer dans la plénitude de son amour en étant des artisans de paix en toute chose, à l’exemple de Dieu lui-même qui est tendre et miséricordieux. Alors, que la grâce du Seigneur Jésus Christ, l’amour de Dieu et la communion du Saint-Esprit soient avec nous tous !

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp.
62 vues

Cet article a 3 commentaires

  1. Hubert

    Bonne fête de la Trinité.

    Dans le choeur de Saint-Jean-Baptiste, il y a une représentation de Sainte ”Juliana”.

    J’aime à penser qu’il s’agit de Sainte Julienne de Cornillon, à l’origine de la Fête-Dieu ce jeudi à Liège ( et dimanche prochain dans toute l’Eglise, le Corps et le Sang du Christ ).

    Bonne reprise des célébrations.

  2. Thérèse Moreau

    Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit disons-nous en nous signant en forme de Croix au début de chaque prière, de chaque journée.Et c’est ainsi aussi que nous la terminons. Ainsi, sans souvent même y penser, (nous sommes si distraits!) nous nous plaçons d’emblée sous le regard de Dieu Trinité, et nous nous marquons du signe rédempteur. Le résumé de notre salut , non pas uniquement son histoire passée, mais présente et future.Signe que Dieu est relation, qu’Il souhaite non pas uniquement nous la montrer, mais nous y faire entrer.Et c’est toujours Lui qui a l’initiative, parce que nous sommes bien incapables de mesurer un seul instant l’immensité du Don qu’Il nous fait. Rendons grâces à Dieu, Trinité Une, Sainte et Indivisible. Merci Père Etienne de nous conduire par la main sur le chemin d’adoration de ce grand mystère. Merci pour l’accompagnement en ces temps de pandémie.

Laisser un commentaire