Là où habite Dieu – Homélie du 4e Dimanche de L’Avent, 20.12.2020 Année B

Là où habite Dieu – Homélie du 4e Dimanche de L’Avent, 20.12.2020 Année B

Lecture du deuxième livre de Samuel 7, 1-5.8b-12.14a.16
Psaume 88 (89) Ton amour, Seigneur, sans fin je le chante !
Deuxième Lecture : Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Romains 16, 25-27
 Evangile de Jésus-Christ selon saint Luc 1, 26-38

 

Comment ne pas admirer la bonne intention de David ? Il n’ya rien de plus noble que de vouloir construire une maison au Seigneur. Et au cœur de son luxueux palais de grand roi d’Israël, David fait preuve de considération à l’égard de Dieu. Le prophète Nathan lui-même ne peut que tomber sous le charme du projet du Roi et l’encourage de toutes ses forces : « Tout ce que tu as l’intention de faire, fais-le, car le SEIGNEUR est avec toi », paroles de Nathan à David. Mais on a beau être prophète  comme Nathan, on n’ignore pas la sagesse qui stipule que la nuit porte conseil, car c’est justement pendant la nuit de ce même jour là que Dieu répond à son protégé David, à travers le prophète Nathan en deux points : refus et promesse.

Le refus de Dieu face au projet de David tranche de façon radicale avec l’ambition démesurée de l’être humain à vouloir figer Dieu : «  Est-ce toi qui me bâtiras une maison ? » Question qui rappelle à David qu’entre Dieu et l’homme, il n’ya pas de confusion de rôle : c’est Dieu qui garantie le bien-être de l’homme et non le contraire. C’est Dieu qui exauce les prières de l’homme et non le contraire. Toutes les prières que l’homme adresse à Dieu n’ont qu’un seul but : l’amélioration de la condition de l’homme. In fine, c’est l’homme qui a besoin que Dieu lui vienne en aide et non le contraire. Notre profession de foi exprime l’espérance en Celui qui vient nous sauver et c’est justement la promesse que Dieu fait à David pour l’humanité.

« Le SEIGNEUR t’annonce qu’il te fera lui-même une maison. (…) je te susciterai dans ta descendance un successeur, qui naîtra de toi, et je rendrai stable sa royauté.» C’est à cause de cette promesse que les gens ont commencé à penser à un messie roi et ils n’avaient pas tort ; l’évangile de ce dimanche nous montre comment Dieu met fin à nos tergiversations  quant à l’existence d’un messie qui nous console et nous sauve de nos peines.  Et c’est Marie qui est chargée de faire basculer toute notre histoire avec Dieu. Elle est la seule à avoir réussi là où David a échoué : construire une maison au Seigneur et l’y avoir fixé pendant neuf mois.  Et en offrant le sauveur au monde, elle réalise la promesse de Dieu faite à David, promesse que Dieu confirme par la voix de l’ange Gabriel au sujet du messie attendu: « Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la Maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » La vraie maison du Seigneur est notre corps, temple du Saint-Esprit et nous avons besoin que Dieu habite en nous, en cette période de fin d’année où tout est confus, surtout la compréhension de notre relation avec Dieu.

Pata  KANGUÈ, Cssp.
67 vues

La publication a un commentaire

  1. Kaame Ariane

    Merci mon padre pour ces paroles de vie. Que le Seigneur continue de vous fortifier afin que nous soyons toujours nourris de la bonne nouvelle

Laisser un commentaire