Homélie du Dimanche CHRIST ROI DE L’UNIVERS 20.11.2022

2 Samuel 5, 1-3

Psaume 121 (122), 1-2, 3-4, 5-6
Colossiens 1, 12-20
Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 23, 35-43

« Christ Roi de l’Univers»

Dieu le Père nous  « a placés dans le Royaume de son Fils bien-aimé. » il n’ya donc pas de doute, Jésus, Fils de Dieu a un royaume et par conséquent il est Roi.  Dans la deuxième lecture de ce dimanche, saint Paul peint un tableau qui dit le projet de Dieu à partir de la création, jusqu’à l’arrivée du Christ sur terre. Ce texte est une véritable profession de foi en Dieu, profession dans laquelle le Christ est présenté comme celui en qui « nous avons la rédemption, le pardon des péchés », c’est-à-dire celui qui pardonne nos péchés. Et puisqu’en  venant sur terre il devient  « l’image du Dieu invisible », l’humanité a donc la possibilité de voir en Jésus, le Dieu qui s’est fait homme, et de qui tout vint à l’existence, au ciel et sur la terre.  Si Dieu est le maitre des temps et de l’histoire, Jésus-Christ en est véritablement le centre, en qui toute l’affirmation et le projet de Dieu s’accomplissent ; en un langage plus simple, tout cela veut dire que Dieu n’a rien fait et ne fait rien sans Jésus-Christ.

En résumant tout ce que saint Paul dit de Dieu, de l’existence et de Jésus-Christ, il ressort une seule chose essentielle : le monde depuis sa création par Dieu, a toujours été sous le règne de son Fils Jésus-Christ, et il en sera ainsi jusqu’à la fin des temps. Tous les royaumes terrestres qui existent, sont le reflet du royaume parfait, celui de Jésus-Christ. Le grand roi David lui-même (dans la première lecture), en était conscient ; lui qui, en fonction de sa manière de gouverner et de son obéissance au créateur, avait fait l’expérience, aussi bien des merveilles de Dieu que de sa colère. David a été roi parce que ce fut le choix de Dieu.

Il n’ya donc pas de discussion sur le fait que l’univers tout entier est l’œuvre de Dieu ;   et il n’y pas plus spectaculaire que la conscience d’un des larrons (bandit) sur la croix, pour reconnaitre que  Jésus-Christ a un royaume qui est au-dessus de tous les royaumes du monde. Dans cette reconnaissance du royaume de Jésus-Christ, le « bon larron » confesse à la fois l’identité du Fils de Dieu, sa mission et sa grandeur au-dessus de l’univers : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton Royaume. » En réalité ce larron vient de reconnaitre qu’en venant dans le monde, Jésus-Christ est vraiment l’image du Dieu invisible, qu’l est Roi de l’univers au dessus de tous les royaumes, et qu’il est le seul à sauver un grand pécheur à la dimension du larron.

Pata  KANGUE, CSSp

111 vues

La publication a un commentaire

  1. Mma Jeanne Thérèse

    💦 Jésus est le Fils de Dieu, Roi de l’univers, Il nous a choisis pour frères.
    Je suis co-héritière du Fils de Dieu, Roi de l’univers : je suis comblée.💦
    🧎🏾‍♀️🧎🏾‍♀️🧎🏾‍♀️
    Seigneur Jésus, Roi de l’univers, doux et humble de cœur, plein de compassion et de miséricorde, rends mon cœur semblable au Tien.
    🙏🏾🙏🏾🙏🏾

Laisser un commentaire