« Contempler la gloire de Dieu »-Homélie du 7è Dimanche de Pâques C, 29.05.2022

You are currently viewing « Contempler la gloire de Dieu »-Homélie du 7è Dimanche de Pâques C,  29.05.2022

Actes des Apôtres 7,55-60
Psaume – 96 (97), 1-2b, 6-7c,9
Apocalypse de Saint Jean 22,12-14.16-17.20
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 17, 20-26


« Contempler la gloire de Dieu »


« Rempli de l’Esprit Saint, Etienne fixait le ciel du regard : il vit la gloire de Dieu, et Jésus debout à la droite de Dieu. » le martyre d’Etienne qui nous est rapporté dans la première lecture de ce dimanche, ne sonne pas la fin de l’annonce de l’évangile du Christ, au contraire, en s’inscrivant dans la continuité de la mission du Seigneur, ce martyre ouvre une nouvelle brèche sur la part active de chacun de nous, dans la réalisation du projet du salut.
Cette vision d’Etienne suppose au préalable un engagement ferme dans la foi en Jésus-Christ ; engagement fait de risques dont le messager de Dieu peut se passer au nom de son abandon total à la puissance du Christ, à travers le témoignage de la foi. Pour en arriver là, il faut en premier lieu la foi justement : croire fermement que Jésus-Christ est Fils de Dieu, venu nous sauver. Il faut ensuite le courage de témoigner de sa foi, parfois dans un environnement hostile, non seulement au message véhiculé, (l’évangile), mais aussi au messager lui-même, parfois incompris.
Il ne faut cependant pas se contenter d’admirer la foi et le courage d’Etienne comme s’ils tombaient du ciel. Rien n’est donné d’avance en matière de foi. Il faut une expérience personnelle faite de beaucoup d’échecs et de peu de réussite, il faut aussi la grâce de Dieu par son Esprit Saint. Et de ce fait, le récit nous dit très bien qu’Etienne est « rempli d’Esprit Saint », c’est-à-dire de la puissance agissante du Père et du Fils. C’est donc cet Esprit Saint qui est à l’origine de l’action d’Etienne, et c’est ce même Esprit qui ouvre ses yeux et lui fait voir ce que les autres ne voient pas : « les cieux ouverts et le Fils de l’homme debout, à la droite de Dieu ».
La prière du Christ dans l’évangile est donc exaucée en Etienne. Cette prière avait un double objectif : nous faire vivre dans l’unité de la foi en Dieu par Jésus, et nous faire voir la gloire du Christ : « Père saint, je prie <…> pour ceux qui <…> croiront en moi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, et qu’ils contemplent ma gloire ». Voilà qui est donc clair : tous ceux qui croient en Jésus-Christ vivent de facto dans l’unité de leur foi, parce qu’ils partagent les mêmes fondements et les principes ; mais quant à voir la gloire de Dieu et le Fils de l’homme debout à sa droite comme l’a vu Etienne, cela n’est possible que par l’Esprit Saint de Dieu. Ce dernier est certes répandu en tous, mais encore faut-il que nos faits et gestes favorisent ses grâces en nous.


Pata KANGUE, CSSp
86 vues

Laisser un commentaire