Au Père par le Fils – Homélie du Samedi de la 4è semaine de Pâques, 09.05.2020 Année A

Au Père par le Fils – Homélie du Samedi de la 4è semaine de Pâques, 09.05.2020 Année A

PREMIERE LECTURE – livre des Actes des Apôtres 13, 44-52.
PSAUME –97(98)  « La terre tout entière a vu le salut que Dieu nous donne» 
Evangile de  Jésus-Christ selon saint Jean 14, 7-14

« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » cette demande de l’apôtre Philippe qui fait suite à celle de Thomas hier au sujet de la destination du Christ nous montre combien il est difficile d’être rassuré malgré toutes les garanties que Jésus nous offre  au nom de notre foi. Le caractère incertain du lendemain sans Dieu, nous fait beaucoup plus peur que l’aujourd’hui avec Dieu, en d’autres termes, nous sommes plus rassurés quand Dieu est avec nous aujourd’hui, mais puisque nous ne savons pas s’il le sera demain, alors nous paniquons. La foi laisse la place au doute et à la confusion. C’était justement le cas des apôtres en ce moment où Jésus s’apprête à aller vers son arrestation et sa mort ; ce qui sème le désarroi. S’il est vrai qu’on ne peut souhaiter à personne de perdre l’être aimé de la façon la plus ignoble, alors nous pouvons comprendre la demande de Philippe qui, comme tous les apôtres venaient d’écouter attentivement le maitre leur dire : « Puisque vous me connaissez,
vous connaîtrez aussi mon Père. Dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu. »
Ce qui dans la réalité humaine des apôtres n’est pas du tout compréhensible.

« Seigneur, montre-nous le Père ; cela nous suffit. » La demande de Philippe peut cacher une résignation totale, du fait d’une amitié appelée désormais à mourir ; amitié entre le maître et les apôtres. Pas besoin de décrire tous les sentiments de nostalgie et de goût amer qui vous étouffent à l’idée de passer l’éponge sur toute une histoire bâtie au cours du temps, et nourrie par des moments de bonheur : guérisons des malades de tout genre, lépreux, aveugles et même résurrection des morts. Il faut que Jésus reste avec les apôtres et continue de les rassurer ! Il faut que Dieu reste avec nous pour que nous soyons protégés ! Dans le cas contraire il nous faut un « plan B », et c’est ce plan B que Philippe sollicite sans détour : « montre-nous le Père ; cela nous suffit. » Oui, au moment où nous avons la certitude que Jésus n’est plus avec nous, qu’il ne nous protège plus, qu’il ne nous écoute plus parce que nos neuvaines, nos pèlerinages, bref, toutes nos prières nous sont renvoyées sans les réponses escomptées, nous exigeons de voir directement son Père, attitude caractéristique de notre nature humaine, toujours prête à régler nos problèmes en court-circuitant les règles de la hiérarchie. Heureusement que le Christ qui ne nous a jamais abandonné est toujours là pour nous rassurer en nous rappelant à l’ordre : « je suis dans le Père, et le Père est en moi ». Alors seul nous suffit le Fils, pour qu’en Lui, toutes nos demandes soient  exaucées comme il nous le dit : « tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils ».

Père Etienne KANGUE ESSIBEN, Cssp
68 vues

Cet article a 4 commentaires

  1. ANNE DORETTE MAKOUKEU DJIKOU

    « je suis dans le Père, et le Père est en moi ». Alors seul nous suffit le Fils, pour qu’en Lui, toutes nos demandes soient exaucées comme il nous le dit : « tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils ».

    Amen, Amen, Amen ooooooooooooo

    Merci Padre de nous permettre prendre source et goût à la Parole de Dieu par ce partage de l’évangile par ces temps de crise tant sanitaire que spirituelle.

  2. Thérèse Moreau

    Merci Père Etienne. Vous le dites si justement: nous aimerions tant ne serait-ce qu’entrevoir furtivement le visage du Père, et même de Jésus, pour nous rassurer, pour nous donner raison (surtout!) de lui faire confiance. Mais le plus souvent, pas de réponse. Circulez, il n’y a rien à voir! Quelle déception pour nous. Cela ne vaut-il pas mieux essayer de trouver un Dieu plus accessible, qui est là tout de suite quand le besoin s’en fait sentir? ( Fais-nous un veau d’or que nous puissions adorer) Toujours d’actualité parce que nous sommes toujours prêts à abandonner le Dieu Vivant pour nous tourner vers les idoles.Alors que SEUL NOUS SUFFIT LE CHRIST.Il est notre seul accès au Père. Il n’attend que notre foi et l’abandon de notre volonté propre pour nous en remettre à Lui. Encore MERCI Père Etienne.

  3. Hubert

    C’était un 9 mai:
    -déclaration Schuman (1950 )
    -découverte du corps d’Aldo Moro, assassiné par les brigades rouges ( 1978 ). Cela a terriblement affecté son ami le saint pape Paul VI, qui mourra quelques mois plus tard
    -naissance de mon frère Denis ( 1960 ), décédé le 16 septembre 2000

  4. La parole tous les jours nous édifie, raison pour laquelle il ya un changement de comportement, n nous et échange entre frères et sœurs fraternels.
    Merci encore père de nous édifier tous les jours.

Laisser un commentaire