« Le Christ nos pèlerinages! » – Homélie du Dimanche de la Sainte Famille C, Saint Etienne, 26.12.2021

You are currently viewing « Le Christ nos pèlerinages! » – Homélie du Dimanche de la Sainte Famille C, Saint Etienne, 26.12.2021
1 Samuel 1, 20-22.24-28
Psaume 83 (84)  2-3, 5-6, 9-10
1 Jean 3, 1-2.21-24

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 2, 41-52

Et si toutes nos familles étaient saintes! Ce  n’est pas une question mais un souhait formulé en termes d’exclamation, pour manifester la cohésion et la paix dont nos familles ont tant besoin.

L’évangile de ce dimanche ne nous surprend pas par les aspects humains qu’il renferme : Joseph, Marie, Jésus, une famille normale comme toutes les autres, sur le chemin du pèlerinage selon la loi, et selon la coutume, dans le but d’honorer le Dieu créateur sans lequel la vie de cette famille n’aurait pas de sens. Sous cet aspect uniquement humain, on peut comprendre pourquoi les parents biologiques de Jésus semblent ne pas tenir compte des signes des temps sur ce chemin de Jérusalem qui renferme pourtant toute la symbolique de la présence du messie. Tout y est: l’âge de Jésus ; douze ans, des douze tribus d’Israël. Le temps mis par Joseph et Marie pour retrouver leur fils ; trois jours, des trois futurs jours d’ensevelissement qui aboutiront à la résurrection, c’est-à-dire à la Pâque à venir. C’est ici, dans ce pèlerinage que se joue le mystère de la personne du Christ, d’abord pour ses parents biologiques : «Ne saviez-vous pas qu’il me faut être chez mon Père ? » Et ensuite au milieu de tous ces pèlerins, qui ne s’imaginent pas un seul instant qu’avec eux, sur ce parcours vers Jérusalem, se trouve Celui qui est l’objet de leur pèlerinage dans la nouvelle alliance. Comment peut-on être si aveugles au point de ne pas voir que Jésus chemine avec nous sur toutes nos routes de misères ? Oui, il n’ya véritablement d’intéressant en Jésus que ce qui peut nous extasier. Et en cela, nous sommes tous comme ces docteurs de la Loi qui écoutaient le Christ et qui « s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses », faisant de Lui, un Christ du spectacle et de tout ce qui est phénoménal. Pendant que nous marchons vers le Christ, en espérant le trouver au bout de notre pèlerinage, Lui, il marche avec nous, en vivant le poids de notre quotidien. Il se présente toujours à nous à travers les circonstances de la vie, et nous demande de l’identifier, afin de transformer  sa présence en une occasion de salut.

La fête de la sainte famille que nous célébrons le premier dimanche après Noël, nous rappelle finalement qu’en se rendant accessible aux hommes par l’incarnation de son Fils, Dieu a voulu nous conférer sa sanctification permanente par sa proximité. Et puisque cette fête coïncide cette année avec celle de saint Etienne, il est louable de faire de saint Etienne, le saint protecteur de nos familles tout au long de cette nouvelle année 2022.

Pata KANGUE, CSSp
51 vues

La publication a un commentaire

  1. Thérèse MOREAU

    Merci cher Père Etienne, pour votre belle homélie. Cette année, Saint Etienne a laissé dû laisser la place à la SAINTE FAMILLE. Il vous gardera , ainsi que l’Enfant, Marie et Joseph pendant toute cette année, c’est ma prière à votre intention.

Laisser un commentaire