Homélie du  3è  Dimanche du T.O.A ; 22.01.2023, « Nous sommes tous du Christ »

Isaïe 8, 23b – 9,3

Psaume 26  

1 Corinthiens 1,  10-13.17
Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 4, 12-23

« Nous sommes tous du Christ »

« Frères… Il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, qu’il y a entre vous des rivalités… Chacun de vous prend parti en disant : Moi, j’appartiens à Paul, ou bien : Moi, j’appartiens à Apollos, ou bien : Moi, j’appartiens à Pierre, ou bien : Moi, j’appartiens au Christ. Le Christ est-il donc divisé ?  »  

Le Christ est-il donc divisé ? Question de logique pour des gens qui disent être chrétiens c’est-à-dire qui appartiennent tous au Christ dont l’évangile est le point commun ; question de logique pour nous qui sommes dans nos communautés et dont les tensions et les divisions sont le fait des intérêts personnels liés en partie à nos amis avec lesquels nous partageons les mêmes points de vue, parfois en opposition de phase avec l’intérêt général fondé sur le Christ, sujet et objet de notre foi ; question de logique enfin, pour tous ceux qui brandissent les principes chrétiens et qui sont eux-mêmes, par leur caractères polémiques, les éléments de discorde dans la communauté à laquelle ils appartiennent.

Cette atmosphère qui règne dans la communauté de Corinthe exaspère l’apôtre Paul qui y voit un échec personnel en tant qu’envoyé du Christ ; le disciple n’est pas le maître, il est l’instrument par lequel la voix du maître se fait entendre. La foi en Jésus-Christ ne saurait donc reposer sur les messagers, mais sur Celui qui est annoncé, le Christ lui-même. C’est le Christ qui choisit ses apôtres pour sa mission ; l’évangile de ce dimanche répond clairement à cette confusion qui prend de plus en plus corps dans nos communautés. Jésus procède à l’appel de ses collaborateurs qui recevront en temps opportun des instructions précises. Ces apôtres ne sont donc nullement objet d’adoration. Que l’on apprécie tel ou tel responsable de communauté, cela est un fait humainement acceptable, mais que l’on en fasse l’élément sans lequel la vie de la communauté n’est pas possible, cela est un manque de discernement qui relève de la sagesse humaine et non divine, selon Paul. Toute mission d’Eglise est mission du Christ, et elle ne doit pas se réduire à un individu ou à une autoglorification qui serait source de division entre les membres de la communauté. Nous sommes tous baptisés au nom du Père, du Fils, et du Saint-Esprit, et pas au nom de tel ou tel autre responsable de communauté, et de ce fait, nous sommes tous du Christ. La mission du Christ n’est pas liée aux apôtres choisis, mais au Christ. « Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d’hommes » ; voilà ce que Jésus dit aux apôtres qu’il appelle à sa suite. C’est le Christ qui fait des apôtres ce que bon lui semble, l’apôtre ne fait pas ce qui lui semble bon sur le terrain de la  mission du Seigneur.

Pata KANGUE, CSSp

71 vues

Laisser un commentaire